La réponse cinglante de Moussa Diakhaté (Book Guis Guis) à l ’appel de Serigne Mbacké Ndiaye

Comme pour emboîter Karl Marx et Friedrich Engels qui, par cette phrase, « Prolétaires de tous pays, unissez-vous », avaient appelé à l’union des communistes, dans la matinée de ce lundi 14 avril 2018, Serigne Mbacké Ndiaye a fait appel à tous les libéraux de se réunir au tour du président Macky Sall.

Mais son appel semble tomber dans l’oreille d’un sourd car, les libéraux joints au téléphone par Senego, ont exprimé toute leur acariâtreté par rapport à un tel appel. Thierno Bocoum, Modou Diagne Fada,  Thierno Lô, quant à eux, ne donnant pas de l’importance à cette invite, ils n’ont même pas voulu se prononcer sur cette déclaration venant d’un « transhumant » à l’accabit de Serigne Mbacké Ndiaye.

Quant au porte-parole national du parti de Pape Diop, Bokk Guis Guis, Moussa Diakhaté, au téléphone de senego, d’indiquer : « autant Serigne Mbacké Ndiaye demande les libéraux de rejoindre Macky Sall, autant moi aussi je demande à tous les libéraux de rejoindre Pape Diop », comme pour minimiser l’appel de Serigne Mbaye Thiam.

Plus sérieux, Moussa Diakhaté indique : « Nous devons rejoindre Macky Sall au tour de quoi ? Si c’est autour des personnes, on fausse le jeux. Le problème c’est pas les hommes, c’est les systèmes. Le problème c’est les programmes que les gens proposent.  Nous pensons très nettement que ce qui est proposé  par le régime de Macky Sall qui est un régime « Soupou Kandia », car il n’est ni socialiste, ni libéral, ni autre chose, et ne satisfait pas la demande des Sénégalais, que nous autres libéraux, nous proposons une autre vision différente que ce qui proposé par le président actuel ».

« Nous aussi, nous interpellons ceux-là qui pensent que la voie prise par le président Pape Diop n’est pas la meilleure, de se réunir autour de Pape Diop pour son expérience, pour son vécu mais pour le prototype du libéralisme qu’il incarne », a-t-il ajouté.

Parlant de Macky Sall M. Diakhaté ajoute ceci : « Un libéral qui n’a jamais rien créé pour lui, en est-il un? Nous, nous prônons pour un autre entrepreneuriat et on a besoin d’un entrepreneur qui a fait ses preuves tout seul et qui a ensuite imprimé cette marque de travail aux Sénégalais.  Les problèmes que nous avons ce n’est ni des programmes,  encore moins des visions  mais des hommes de valeurs capables de respecter leurs engagements et de ne pas céder aux dérives du pouvoir ».

 

 

source:Senego

Share This: