La Ligue mondiale islamique condamne la tuerie de Nouvelle-Zélande.

« Cet acte terroriste sanglant est l’une des formes de haine les plus laides dans le radicalisme parallèle commis par Daech et Al-Qaïda« , regrette la Ligue mondiale Islamique dans un communiqué parvenu à senego.

La Ligue islamique mondiale a exprimé sa profonde tristesse et sa condamnation de l’attaque terroriste, qui a fait des dizaines de morts et de blessés dans deux mosquées de Nouvelle-Zélande. Pour elle, les attaques reflètent clairement l’une des pires formes d’incitation à la haine dans un monde qui a plus que jamais besoin de se trouver autour des valeurs d’amour, d’harmonie et de paix.

A cet effet, la Ligue islamique, son Secrétaire général et le Président du Conseil d’administration de l’Organisation mondiale des Oulémas musulmans, Cheikh Mohammed Bin Abdul Karim Al-Issa, considèrent que cet acte barbare s’ « ajoute aux modèles parallèles sanglants et atroces menés par l’Etat islamique et Al-Qaïda« .

La Ligue, dans une note parvenue à senego insiste toujours sur l’importance de « combattre l’extrémisme et de lutter contre le radicalisme par la promulgation de lois interdisant toute forme d’incitation à la haine en utilisant des méthodes de mépris religieux et ethnique« .

Dans sa déclaration, le Secrétaire général n’a pas manqué de mettre en garde sur de tels actes de terrorisme qui, selon lui, « de manière lâche et perfide, porterait atteinte à d’autres comportements, compte tenu de l’incapacité de promulguer une législation et de la légèreté adoptée pour éduquer des générations dans les valeurs humaines et morales« .

Il a aussi insisté sur l’importance d’organiser des « libertés dans une panoplie législative et morale qui entrave l’enlisement dans des pensées qui font naître de tels crimes et font fi des vertus et de la vie des innocents. L’extrémisme intellectuel est la conséquence de ce crime dans le but de vider la charge de la haine« .

Le Secrétaire général de la Ligue a réaffirmé sa confiance au gouvernement Néo-Zélandais pour traduire en justice les auteurs de ce crime en tant que terroristes, mais invite à engager des poursuites contre tout organisme terroriste.

Dr. Issa implore ainsi Allah le Tout-Puissant d’accorder son pardon et sa miséricorde aux victimes.

source:Senego

Share This: