Gabon : un timbre à l’effigie de la présidente de la Cour constitutionnelle

Les nouveaux timbres ont été présentés à la Cour constitutionnelle en présence de nombreux ministres, du Premier ministre Julien Nkoghe Bekale et du président de l’Assemblée nationale, Faustin Boukoubi, a constaté une journaliste de l’AFP.

D’ici quelques mois, des timbres seront également émis à l’effigie des représentants du Sénat, de l’Assemblée nationale et de la Primature.

Marie-Madeleine Mborantsuo, présidente de la Cour constitutionnelle depuis sa création en 1991, a eu deux enfants avec l’ex-président Omar Bongo, père d’Ali qui lui a succédé à sa mort en 2009. Elle est considérée comme une pièce maîtresse du régime gabonais.

Mi-novembre, à la suite d’un AVC du président Bongo survenu le 24 octobre à l‘étranger, la Cour avait modifié la Constitution pour pallier “l’indisponibilité temporaire” du chef de l’Etat en transférant en partie ses pouvoirs au vice-président.

Un nouveau gouvernement a prêté serment le 15 janvier devant le président Bongo, revenu pour l’occasion quelques heures à Libreville de Rabat où il se trouve en convalescence.

Avant de repartir au Maroc, il était apparu en fauteuil roulant et son état de santé réel n’a pas cessé de faire l’objet de nombreuses spéculations.

Avec africanews

source:afriquemedia

Share This: